Chaînes

« Elle était et sera. »
Promesse infalsifiable
Que celle de l’imprudent
Pris au piège d’une fable
Que le bon sens dément.

« Il dansait, il saura
Chanter en pleine course,
Voler à la rescousse
De mes mots, de ses ‘toi' ».

Il tanguait et taira
L’antienne de ses chaînes
Pour revoir dans ses rêves
La chaleur de ton cou.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :